École élémentaire: les aides financières

Ars, bourse de fréquentation scolaire, allocations, aides aux frais de restauration et de transport… Il existe différentes aides destinées aux enfants scolarisés en école élémentaire, dont les familles ont des revenus modestes.

Dans les lignes qui suivent, découvrez les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre lorsque votre enfant entre en école primaire.

L’allocation de rentrée scolaire pour les enfants en école élémentaire

L’Ars est une aide attribuée avant chaque nouvelle rentrée scolaire, à partir des 6 ans de l’enfant. L’allocation concerne donc les élèves d’écoles primaires dont les foyers respectent certaines conditions de ressources.

La caisse d’allocation familiale (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) verse alors en une fois l’allocation de rentrée scolaire aux familles éligibles.

Son montant (autour de 400 €) est susceptible de varier en fonction de votre situation familiale, c’est-à-dire des ressources de votre foyer, et de l’âge et du nombre d’enfants à votre charge.

La bourse de fréquentation scolaire en école primaire

La bourse de fréquentation scolaire est réservée aux familles aux revenus modestes qui résident dans une commune dépourvue d’école primaire.

Elle est alors accordée aux enfants demi-pensionnaires ou pensionnaires, scolarisés dans une école primaire d’une commune voisine à la leur (à plus de 3 km de leur domicile familial).

Pour en bénéficier, procédez à votre demande de bourse en début d’année scolaire auprès du directeur de l’établissement de votre enfant.

Les aides de l’État pour les écoliers de plus de 6 ans

Les allocations familiales

Les allocations familiales (AF) sont accordées aux foyers modestes avec 2 enfants à charge de moins de 20 ans.

Attribué par la CAF, le montant de cette aide dépend des revenus de la famille des enfants.

À noter : pour les enfants privés de l’aide de l’un de leurs parents, ou même des deux, il existe également une allocation de soutien familial (Asf).

Le complément familial

Selon leurs revenus, les foyers qui comptent au moins 3 enfants de plus de 3 ans (et de moins de 21 ans) peuvent également bénéficier du complément familial.

Cette aide est octroyée par la CAF ou par la MSA, et son montant de base est de 175 € par mois (variable en fonction de la situation familiale et des ressources).

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé, dont le montant de base est de 142,70 € par mois, est attribuée aux foyers dont un des enfants à charge présente une incapacité de 80 %.

Sous certaines conditions, l’Aeeh peut également bénéficier aux enfants qui présentent une incapacité de 50 % à 79 %.

Les aides aux frais de restauration en école primaire

Les aides communales et départementales

Ce sont les communes qui fixent les tarifs des services de restauration des écoles primaires. Pour certaines d’entre elles, ce tarif dépend du quotient familial de l’enfant, ce qui permet d’adapter le prix du repas aux revenus et aux charges du foyer de l’écolier.

Certaines communes proposent également des aides aux familles à revenus modestes, afin d’alléger leurs frais de cantine. Pour plus d’informations, adressez-vous au service de restauration scolaire de votre mairie.

Par ailleurs, une aide départementale peut également être accordée aux enfants scolarisés loin de leur domicile. Le directeur de l’école primaire de votre enfant peut ici vous renseigner.

La cantine à 1 €

Dispositif mis en place depuis 2019, la Cantine à 1 € est une aide de l’État accordée aux communes rurales et défavorisées, qui comptent moins de 10 000 habitants.

Grâce à cette aide, les communes bénéficiaires peuvent proposer des repas à moins de 1 € aux enfants dont les foyers ont des revenus modestes (dont le quotient familial est inférieur ou égal à 1 000 €).

Les aides au financement des activités extra-scolaires

Le Pass’Sport

D’un montant de 50 € par enfant, le Pass’Sport aide les familles à financer la rentrée sportive de leurs enfants scolarisés en école primaire.

L’aide concerne spécifiquement les frais d’inscription demandés par les associations sportives volontaires. Elle peut être cumulée aux autres aides fournies par votre collectivité.

L’aide au temps libre et les bons loisirs

Versée par la CAF ou la MSA, l’aide au temps libre (ATL) permet de financer les activités extra-scolaires des enfants d’école primaire, qu’elles soient culturelles ou sportives. L’aide peut également prendre la forme de bons loisirs.

Ce sont les départements qui fixent les critères d’attribution de l’ATL. Cette aide est généralement accordée aux enfants âgés d’au moins 4 ans (et jusqu’à 16 ans).

Soumise à condition de ressources, votre quotient familial ne doit pas dépasser 700 € et vous devez bénéficier des allocations familiales pour profiter de cette aide.

Les aides aux frais de transport scolaire des élèves d’école élémentaire

Dans certaines communes, s’il n’existe pas de transports publics adaptés, vous pouvez bénéficier d’une aide financière afin de réduire vos frais de transports. Octroyée par le département, cette aide concerne les familles contraintes de réaliser les trajets vers l’école primaire de leur enfant avec leur voiture particulière.

Certaines Régions proposent également une prise en charge partielle des coûts de transport scolaire des familles à faibles revenus.

Renseignez-vous auprès de votre service des transports scolaires local.

5/5 - (1 vote)